Il y a actuellement 1 visiteur sur 127459 passés sur le site.
Login   Password   
Menu du site
Menu du site
Menu du site
Haut de page Haut
. : :

News

: : .

Site

 : :
L

News

 : :

Sur cette page de visualisation de news, tu trouverras également des informations complémentaires sur le sujet apporté. N'oublis pas de laisser un commentaire !

. : : News n°310 : On the Way to a Smile : Cas de Nanaki - Partie 1 Traduite : : .
Compilation of FFVII On the Way to a Smile : Cas de Nanaki - Partie 1 Traduite
par Squalionheart à 15h01 le 26 Juillet 2009 ~ vue 3925 fois
On the Way to a Smile, traduit par ChrisVIII.
La traduction du premier Chapitre du Cas de Nanaki a été achevé par par ChrisVIII ! La suite très bientôt, mais en attendant, savourons son travail !



Nanaki - Partie 1

Oh Gilligan, dis-moi que tu es parti. Dis-moi seulement qui tu es ? Nanaki, également connu sous le nom de Red XIII, hurlait à la mort, face à la lune. Il voulait cracher le sombre monstre noir qui s'était niché en lui. Dans la nuit froide, son cri était porté par l'écho à travers tout le plateau. La flamme de sa queue éclairait la rouge fourrure qui recouvrait son corps tandis qu'il se débattait en hurlant.

Il n'y avait rien autour qui puisse répondre au cri lointain de Nanaki. Cela avait toujours été le cas, mais, cette fois-ci il le prit comme un signe. Quelque chose qui lui disait qu'il devrait résoudre seul ce problème. Gilligan était en lui et était son ennemi personnel.

Il n'avait pris conscience de son existence que quelques jours auparavant. Gilligan était né après Nanaki - ou en tout cas, pour ce qu'il en savait, c'était dans cet ordre que les choses s'étaient déroulées.

* * *

Après son voyage avec Cloud et les autres dans leur lutte contre Sephiroth et pour la sauvegarde de la planète, Nanaki était retourné à Cosmo Canyon. Les habitants de la vallée l'avaient chaleureusement accueilli à son retour, lui qui avait aidé à mettre fin à cette guerre, ils avaient attentivement écouté le récit de ses voyages. Nanaki était fier.

Puis Nanaki était allé rendre visite à son père, le brave guerrier qui avait vaincu la tribu des Gi et qui, désormais statufié, veillait sur la vallée.

- "Père, toi et mère étiez de talentueux guerriers qui veillaient sur cette vallée. C'est pourquoi j'ai moi aussi voulu la protéger, comme vous. Et je pense avoir réussi. C'est pourquoi je vais repartir, père. Cette fois-ci il n'est pas question de se battre. Je vais regarder la vie de part le monde. Regarder naître les chocobos, danser les arbres et... je ne sais pas quoi d'autre mais, je vais observer toutes sortes de choses, tout. Grand-père m'a expliqué. Il m'a dit que c'était ma mission que d'observer ces choses, de tout mémoriser et d'ensuite raconter ceci à mes descendants.. oh et !" Nanaki posa le regard sur son père, s'attarda sur ses yeux et ses oreilles statufiés, il pensa. "Et je te raconterai tout à toi aussi, père. Oui, c'est promis."

Nanaki répéta ensuite ses mots aux habitants de la vallée. Expliqua qu'il allait respecter la dernière volonté de son Grand-Père Bugenhagen, qu'il ferait du "voyage de découverte du monde" sa nouvelle mission. Tous l'encouragèrent et lui dirent que cette mission était de très haute importance. Et, après lui avoir rappelé qu'ils seraient toujours là pour lui, ils lui dirent au revoir.

Quittant le village par le plateau, Nanaki se retourna une fois en bas du chemin abrupt. Les habitants de la vallée, rassemblés, lui faisaient toujours au revoir. En guise de réponse, il s'assit sur ses pattes arrières et leva ses pattes avant, puis, redressant la tête, il hurla à la mort. Adieu. Je reviendrai. Prenez soin de vous. Il parcourut ensuite d'une traite le reste du chemin et arriva rapidement à une butte. Le roc auquel il s'arrêtait toujours en partant. Une fois passé ce point, le village serait hors de vue. Comme chacune des fois précédentes, il se retourna - mais ne vit rien. Un énorme rocher qu'il n'avait jamais vu auparavant lui bloquait la vue. Ah oui, se dit Nanaki. La rivière de la vie est passée par ici. C'est ce qui a du provoquer la chute du rocher. Effectivement, en revenant, j'avais bien vu que certains repères géographiques ont été modifiés. Il regarda autour de lui et remarqua que plusieurs pierres et rochers qui jusque-là sortaient du sol étaient maintenant à terre. On ne peut rien y faire, pensa Nanaki. Les changements ne gênaient personne. Comparé à la reconstruction de Midgar et aux nombreuses villes détruites, ce n'était rien. Nanaki sauta sur une petite plateforme et poursuivit son chemin. Il faisait attention en marchant. Un pas. Puis un autre. Il réalisa soudainement que quelque chose n'allait pas. Ce n'avait rien à voir avec ce qui l'entourait, c'était son corps, non, c'était en lui. Nanaki se figea et ferma les yeux. Il regarda en lui, dans son coeur. C'est là. Ce doit être ça. Comment le décrire..., se demanda-t-il. Voici la facon dont Nanaki voyait et cherchait à comprendre les choses. C'est un noir profond. C'était comme si un trou s'était fait dans son coeur. Non, ce n'était pas un trou. C'était un "être de souvenirs", sombre, tapi. Quelque chose qui était fermement attaché à son coeur. Très vite il le sentit s'animer, vibrer, violemment. Il changeait de forme. Je me demande en quoi il va se transfo- à peine cette pensée était-elle formée que Nanaki fut assailli par la peur.

- "-" Il frissonnait tellement qu'il ne pouvait plus parler. Nanaki serra les dents et se força à résister. Non, il ne pourrait pas supporter ca. Respirant un grand coup, il fit demi-tour et courut vers le village, escaladant la falaise.

Les habitants de la vallée qui venaient tout juste de le voir partir furent surpris de le revoir et se réunirent.

- "Que se passe-t-il Nanaki ?"

- "Euh..." commenca-t-il. Il savait que l'âme sombre avait disparu.

- "Ne nous dis pas que tu avais déjà le mal du pays", se moqua gentimment quelqu'un faisant rire les autres.

- "Oui, ce serait possible."

- "Nanaki, il faut que tu sois fort ! Tu ne réagis pas du tout en fier !"

- "Oui, vous avez raison."

Nanaki resta un peu discuter avec les villageois. Puis il leur fit une nouvelle fois ses adieux et repartit. Il aurait pu changer de chemin mais il se força à reprendre la même route. Il savait qu'il en avait besoin pour se prouver que cette peur - quelle que soit son origine - était liée au lieu. Cependant, il n'arriva rien.

* * *

Nanaki baptisa "Gilligan" ce "quelque chose" qui lui était apparu soudainement et l'avait frappé de peur. Le nom en lui-même ne signifiait rien mais, en lui donnant un nom, il savait qu'il ne pourrait pas l'oublier. Il se rappelait des choses grâce aux noms. C'est donc ainsi que Nanaki fit grandir ce Gilligan tandis qu'il voyageait. Parfois, quand il y pensait, il se disait qu'il devrait chercher ce que c'était vraiment, mais à chaque fois qu'il essayait de le cerner, il se retrouvait pris par cette peur. Il se dit alors que tant qu'il ne pourrait pas l'affronter calmement, il le laisserait tranquille, tout simplement.

* * *

Quittant Cosmo Canyon, Nanaki n'avait qu'une vague idée de son trajet. Tout d'abord, il irait à l'Ouest, vers Wutai, d'où Yuffie était originaire, puis, il visiterait les alentours et irait voir les longues et fines îles du Nord. De là, il irait plein Est. Sur une large île se trouvaient Rocket Town où vivait Cid, la ville dont Barret était originaire, Corel et bien entendu Nibelheim, la ville de Tifa et Cloud. Puis il repartirait au Nord. Il avait également pensé visiter les terres frontalières inhabitées, les coins et les recoins. Cela lui prendrait beaucoup de temps mais Nanaki ne s'en inquiétait pas. Pour Nanaki dont la race avait une espérance de vie de 500 voir 1000 ans - ce qu'aucun humain n'aurait jamais- quelle importance cela pouvait-il avoir ?

- "Il est interdit d'être impulsif. Après tout, je vivrai bien plus longtemps que quiconque."

* * *

Nanaki se dirigeait donc vers Wutai. Il essaierait de voir Yuffie si l'occasion se présentait. Yuffie serait évidemment ravie et le traiterait comme son animal de compagnie mais Nanaki n'en faisait pas de cas, il savait que c'était sa façon à elle de manifester son amitié.

- "Il est facile de voir ce que pense Yuffie." pensa Nanaki. Entourée de compagnons plus âgés qu'elle, Yuffie passait son temps à les défier. Mis à part le fait qu'ils menaient le même combat, elle insistait toujours sur le fait que la différence d'âge était sans importance. Nanaki comprenait bien ce sentiment. Elle faisait vraisemblablement référence à l'âge psychologique. Cependant, il restait perplexe quand il s'agissait de comprendre le comportement d'adolescent qu'elle avait, quand bien même il avait déjà vécu plus de 50 ans. Les humains mûrissaient de manière différente, il suffisait qu'il arrête de chercher à mieux la comprendre.

Alors que Nanaki approchait de Wutai, il rencontra Yuffie par hasard. Au départ, il eut l'idée de lui faire peur et de l'attaquer par surprise mais, la regardant du plateau où il se trouvait, il réalisa que ce n'était pas le bon moment. Elle tournait le dos à Wutai et traînait par les pieds un jeune garçon qui devait avoir dans ses âges. Elle doit le traîner depuis déjà un certain temps. Elle avait en effet laissé dans l'herbe une longue trace. Il ne savait pas si le garçon était toujours en vie mais Yuffie entretenait désespérément la conversation. Peu après, Yuffie s'arrêta. Alors que Nanaki pensait qu'elle prenait une pause, Yuffie redressa en fait le garçon et chercha à le mettre sur son dos. Mais elle n'était pas suffisamment forte pour cela et avait quelques difficultés.

- "J'imagine que je ne peux pas y échapper" dit Nanaki pour personne en particulier. Il se dirigea vers Yuffie. Le sentiment d'aider quelqu'un qui ne s'attendait justement pas à recevoir de l'aide était plutôt agréable. Nanaki s'approcha doucement de Yuffie qui ne l'entendit pas s'approcher et demanda :

- "Aurais-tu besoin d'aide ?"

Retrouvez l'intégralité du texte ici.

Compilation of FFVII
La Compilation of FFVII traite de tous les projets en relation directe avec FF VII et non inclus dans les catégories existantes.

. : : Commentaire de la news n°310 : : .
Squalionheart Statut : Webmaster Date : 26/07/2009
Magnifique Très bonne traduction !

Moi je dis, "a quand la suite ! "
COMPILATION of FINAL FANTASY VII Logo de Final Fantasy VII
Rejoignez-nous
et participez sur Notre
Site gratuitement !
Inscription rapide ci-dessous :
Menu du site
Menu du site
Menu du site
Communauté Avatar
FF7 le roman