Il y a actuellement 1 visiteur sur 127459 passés sur le site.
Login   Password   
Haut de page Haut
. : :

Forum

: : .

Site

 : :
L

Forum

 : :

Bienvenue sur le Forum du Compilation of Final Fantasy VII. Ce Forum est l'un des deux grand pôle de débat entre membres de la communauté avec le Chat. La majorité de ses rubriques sont accessibles aux visiteurs. Toutefois, si tu désires participer ou accéder à des rubriques verrouillées, il te suffit de t'inscrire. C'est gratuit et rapide !

: : Affiché du plus vieux au plus récent (Inverser)
L Page 1 : :

Précédente - 1 - 2 - Suivante

. : : Listes des Messages : : .
Message (11) Auteur
Jason Valentine
#631 - le 23 Juin 06 à 20h07
Titre : Final Fantasy VI
Jason Valentine


Bon voilà le premier topic de ce thème sera sur Final Fantasy VI, pourquoi? Simplement car aux yeux de beaucoups (dont les miens) il s'agit du meilleur épisode de la série à ce jour.
Alors si vous avez des questions ou autres au sujet de cet opus, c'est par ici !



Compléments à ce Message :
Il y a 0 Commentaire - Tous les Commentaires

Jason Valentine
"I killed many people, for money, consciously, coldly, without hatred "
Nombre de Message : 86
Sexe : Masculin
Date d'inscription : 21/02/2005
Level : 42 ~ Actif
Statut : Membre
Retour en Haut
Squalionheart
#120 - le 25 Juin 06 à 12h12
Titre : J'ai jamais accroché, pitié, aidez moi !
Squalionheart


Moi je vais retenté le coup quand il sortira sur GBA.

J'ai essayé pourtant, je vous le jure !

J'ai d'abord jouer sur emulateur en anglais. J'ai pas accroché.

J'y est rejouer en français, j'ai été jusqu'a gau, mais j'ai pas accroché (malgré un antousiasme certain ds le train fantome, ça fait classe ^^).

Je me suis dit que le fait d'y jouer sur PC avec grand ecran pixelisé ne me donnait pas envie. Je l'ai donc acheté sur Playstation avec les cinématique ! Si si ! Et là ! Toujours pas accroché, je me suis dit que c'était encore le fait qu'il soit en anglais.

Comme sur GBA, il va sortir en version française, sur ma petite console je crois que c'est l'occasion ou jamais pour me plonger dedans. Mais je pense que si j'ai du mal avec ce ff, c'est que je n'ai pas de héros a qui m'accroché, puisqu'il sont tous héros ! Je ne vois pas non plus ou l'histoire veut en venir, et j'ai jamais pu utiliser un seul Esper. Je m'en suis donc ennuyé très vite. J'espère pouvoir l'aprécié sur GBA, je crois les doigt car il est pour moi, le ff le moins interessant .

On pourrais mle dire si j'étais loins du premier espère ou si le scénar va se mettre en place pas loin de gau (l'enfant que j'ai jamais réussis a mettre ds mon equipe...).

Merci !



:: Noctis Haeresis (FFXIV ARR) ::



Compléments à ce Message :
Il y a 0 Commentaire - Tous les Commentaires

Squalionheart
"La déchéance n'a une raison d'être que s'il y a l'avènement, la mort et la vie ne sont elles pas ainsi liées ?"
Nombre de Message : 892
Sexe : Masculin
Date d'inscription : 27/11/2004
Level : 351 ~ Master
Statut : Webmaster
Retour en Haut
Jason Valentine
#142 - le 28 Juin 06 à 12h19
Titre : héros
Jason Valentine


Je trouve que le charme du jeu vient justement du fait qu'il n'y a pas de grand héros ayant besoin de régler son compte au grand méchant.
Mais on retrouve toute une multitude de personnages tous autant intéressant les uns que les autres, et on apprend au fil du jeu pas mal de choses sur leur passé, ça peut être une onne idée d'attendre FFVIAdvance pour se remettre dedans, mais je pense qu'une fois fini, il ne peut plus y avoir de doute, c'est bel et bien le meilleur épisode (ou du moins le plus réussi).



Compléments à ce Message :
Il y a 0 Commentaire - Tous les Commentaires

Jason Valentine
"I killed many people, for money, consciously, coldly, without hatred "
Nombre de Message : 86
Sexe : Masculin
Date d'inscription : 21/02/2005
Level : 42 ~ Actif
Statut : Membre
Retour en Haut
Squalionheart
#143 - le 28 Juin 06 à 13h24
Titre : Oki, j'attand ça
Squalionheart


J'attand de voir ça avec impatience ! Mais au bout de combient de temps que l'intrigue ce met réellement en place ? Parceque j'en suis a 15 heure de jeu environs et tjs rien mis a par le passage du train fort interessant et un flash bac sur un camp militaire pas mal. Figaro est pas mal non plus.

D'ailleurs, FFVI sur GBA, c'est pour quant ?!



:: Noctis Haeresis (FFXIV ARR) ::



Compléments à ce Message :
Il y a 0 Commentaire - Tous les Commentaires

Squalionheart
"La déchéance n'a une raison d'être que s'il y a l'avènement, la mort et la vie ne sont elles pas ainsi liées ?"
Nombre de Message : 892
Sexe : Masculin
Date d'inscription : 27/11/2004
Level : 351 ~ Master
Statut : Webmaster
Retour en Haut
Jason Valentine
#144 - le 29 Juin 06 à 13h55
Titre : hein?
Jason Valentine


Au bout de 15heures de jeu l'intrigue ne s'est toujours pas mise en place tu trouves? erf..
C'est le syndrome FF7, ne t'attends pas à un scénario à sa hauteur quand même..



Compléments à ce Message :
Il y a 0 Commentaire - Tous les Commentaires

Jason Valentine
"I killed many people, for money, consciously, coldly, without hatred "
Nombre de Message : 86
Sexe : Masculin
Date d'inscription : 21/02/2005
Level : 42 ~ Actif
Statut : Membre
Retour en Haut
Squalionheart
#146 - le 30 Juin 06 à 09h38
Titre : Préfère Golden Sun
Squalionheart


Lol ! Peut être, non mais je suis pas si difficil que ça.

Regarde par comparaison, si je prend Golden Sun I & II comme un tout (puisqu'il ce suivent réellement) et bien je les préfères a FF VI.

Alors quand on dit que FF VI est le meilleur c'est niveau jouabilité ? Parceque tu viens de dire que l'histoire est pas si complexe que ça ?!



:: Noctis Haeresis (FFXIV ARR) ::



Compléments à ce Message :
Il y a 0 Commentaire - Tous les Commentaires

Squalionheart
"La déchéance n'a une raison d'être que s'il y a l'avènement, la mort et la vie ne sont elles pas ainsi liées ?"
Nombre de Message : 892
Sexe : Masculin
Date d'inscription : 27/11/2004
Level : 351 ~ Master
Statut : Webmaster
Retour en Haut
Jason Valentine
#149 - le 30 Juin 06 à 17h56
Titre : scénario
Jason Valentine


Je dis que le scénario de FFVI est superbe, sans pour autant se perdre parfois dedans à la FFVII.
Les points clés du jeu sont pour moi, donc le scénario, le fait qu'il y ait une multitude de héros avec chacuns leurs propres capacités et biensur les musiques (mêmes si elles sont de qualité inférieure à celles de jeux plus récents).



Compléments à ce Message :
Il y a 0 Commentaire - Tous les Commentaires

Jason Valentine
"I killed many people, for money, consciously, coldly, without hatred "
Nombre de Message : 86
Sexe : Masculin
Date d'inscription : 21/02/2005
Level : 42 ~ Actif
Statut : Membre
Retour en Haut
SaferSephiroth
#223 - le 3 Août 06 à 04h05
Titre : mon avis sur Final Fantasy VI
SaferSephiroth


Après Final Fantasy VII, il s'agit à mes yeux du meilleur Final Fantasy qu'il m'ait été donné de jouer. Voici ce qui m'a séduit dans ce jeu pourtant sorti il y a 12 ans.
Tout d'abord, l'ambiance est steam-punk, c'est à dire que c'est le mariage du passé avec le futurisme, ce qui donne un monde baroque, genre XVIIème/XVIIIème siècle avec de la haute technologie sous forme de machines à vapeur, dirigeables et autres inventions à la Léonard de Vinci. Cet univers si particulier donne en lui même du cachet au jeu et coupe avec les poncifs du genre(les RPG se déroulant très souvent soit dans des mondes médiévaux, soit dans des mondes futuristes).
Puis il y a les musiques, extrêmement travaillées, sublimes, grandioses dans certains cas (la scène de l'Opéra, le combat final pour ne citer qu'elles, car elles foisonnent !). D'accord, les musiques qualité SuperNes ont du mal à rivaliser avec celles des volets Playstation et Playstation 2 mais écoutez la version orchestrale de l'OST (Grand Finale est tout bonnement mythique !!!) et vous verrez après quelle sera votre OST favorite !
Viennent ensuite les personnages. Contrairement à la plupart des Final Fantasy dans lesquels on suit l'épopée d'un grand héros soutenu par ses alliés, nous accompagne dans ce volet une équipe soudée, dont chaque membre possède ses propres aptitudes, sa propre personnalité, sa propre histoire et surtout, hanté par ses propres démons. Ainsi c'est au joueur de mettre le doigt là où ça fait mal pour chaque personnage, d'apprendre son histoire et de le confronter à ses démons pour qu'il poursuive les objectifs de l'équipe en toute sérénité (et en étant en pleine possession de ses moyens). Ainsi, ça va de la crise existentielle à l'absence de parents, du désir de vengeance aux crimes atroces commis dans le passé dont on cherche à se repentir. Et tout cela sur un ton tragique, très shakespearien.
Un point très intéressant et assez rare dans les rpg est que le jeu se passe avant et après l'apocalypse. En général, les héros font tout pour empêcher l'apocalypse, et ils y parviennent. Pas dans Final Fantasy VI. Ils auraient bien essayé, mais cela leur aurait coûté la vie à tous. Alors ils fuient, pour sauver leur peau (compte à rebours à l'appui, d'ailleurs, si vous n'attendez pas un de vos camarade resté sur place avant de décoller, vous ne le reverrez jamais). Nos héros fuient avec l'aéronef, qui s'avérera hélàs dérisoire face à l'ampleur du cataclysme. Les explosions nucléaires en série, les continents qui se déchirent et sont dévorés par les océans en furie, des montagnes qui s'élèvent brusquement et d'autres qui s'effondrent dans les profondeurs de la Terre qui vomissent du magma en fusion, voilà le funeste spectacle auquel on assiste. Les héros ne sont pas grand chose dans ce cataclysme : l'aéronef est littéralement émietté par le souffle et s'écrase, les personnages s'accrochant, paniqués, à ce qu'ils peuvent, sont dispersés ça et là, et se perdent de vue. Puis une vue de l'espace montrant une planète dévastée, meurtrie par cet apocalypse. Puis écran noir. Un an plus tard... Et c'est reparti, on demarre avec un des héros, sortant du coma, qui doit nourrir celui qui prennait soin de lui, gravement malade depuis plusieurs jours et désormais trop faible pour subvenir à ses besoins. Il va falloir pêcher pour lui sur cette petite île déserte, et du bon poisson, sinon... Ceci fait, qu'il ait survécu ou non, vous empruntez un radeau de fortune pour regagner le continent. Une fois arrivé, vous découvrez un monde désolé, stérile, à l'agonie, où l'espoir n'est plus et où les survivants du cataclysme n'attendent que la mort pour les délivrer de leur calvaire. Dans ce monde mourrant, il va falloir retrouver ses alliés et reformer l'équipe, pour donner une chance à la vie, aussi infime soit-elle, pour qu'elle reprenne le dessus.
Vient logiquement la question du grand méchant. Kefka, second de l'empereur Gestahl, est un pur concentré de baroque, de folie et de mégalomanie. Sous ses traits de bouffon, de rigolo et de personnage fardé tel un comédien de la Comedia Dell'Arte se cache un homme en mal de reconnaissance, calculateur, d'une grande cruauté et surtout, d'une intense mégalomanie, la folie des grandeurs à l'état pur ! A tel point qu'il s'autoproclamera Dieu vivant, et imposera sa Loi sur le monde tout entier, menaçant les cités contrevenantes de destruction (ce qu'il fera, en rayant plusieurs de la carte). Détail réaliste : le "Dieu" Kefka est vénéré par une foule de fanatiques, qui tendent à repandre la "Foi" à travers le monde. Juste avant l'ultime combat, chose peu fréquente dans les RPG, les héros tentent d'abord la diplomatie avant l'usage de la force. C'est à dire qu'ils cherchent d'abord à le raisonner et à lui faire renoncer à son règne tyrannique. Il s'agit donc d'une joute de mots, d'une bataille d'arguments, d'un combat philosophique entre le "Dieu" tout-puissant et les "mortels". Les mots ne suffisant malheureusement pas, les héros affichent leur résignation à se battre et annoncent "C'est fini Kefka !" (sur un ton du genre "tu ne nous laisses pas le choix..." ). S'ensuit un combat final d'anthologie, une reconstitution de la "Divine Comédie" de Dante : la première phase se déroule dans un environnement sombre, face à une partie du boss ayant un aspect démoniaque (l'Enfer). Celle-ci passée, on opère une ascenscion vers la seconde partie du boss : un enchevêtrement humain, technologique et animal dans une atmosphère plus claire (la Terre, le monde des vivants), puis on monte encore, pour atteindre la troisième partie du boss : un homme et une femme, à l'attitude noble et aux traits gracieux, dans un ciel nuageux certes, mais que de puissants rayons du soleil traversent (le Purgatoire, aux Portes du Paradis), et enfin, enfin, introduis par une orgue des plus galvanisante, Kefka en personne ! Au Royaume des Cieux, dominé par l'oeil de l'Eternel rayonnant de lumière, ce Kefka autrefois objet de railleries et bout-en-train impose désormais sa toute-puissance (digne d'un tableau de la Renaissance !) et défie les mortels de remettre son pouvoir en question. Epique, tout simplement épique.
Le système de combat est riche, avec les aptitudes propres à chaque persos, la jauge ATB, l'apparition de l'ancêtre du Limit Break (il y a une chance sur vingt pour que le perso effectue une attaque surpuissante lorsqu'il est sur les rotules), et l'apprentissage des magies par les différents Espers, certains apprenant la même magie mais à un taux différent (par exemple, un esper équipé par un perso va lui faire apprendre 5% du sort Cure par Magic Point gagné au combat, tandis qu'un autre obtenu plus tard lui en fera apprendre 20%).
Parlons-en des Espers. Ce sont tout bonnement les invocations du jeu. Ces êtres, qui détiennent un rôle central dans l'histoire, sont les derniers sur Terre à avoir gardé les secrets de la magie, qui se développe naturellement en eux. L'empire Magitek, gouverné par Gestahl, capture et exploite jusqu'à leur mort les Espers, en vue d'obtenir d'eux la puissance magique, disparue du monde des hommes depuis mille ans, suite à la Guerre de la Magie qui a dévasté le monde. Lorsqu'ils meurent, ou lorsqu'ils abandonnent leur forme corporelle, les Espers se transorment en Magicite, un cristal qui contient leur savoir et leur âme. Ainsi, on peut aussi bien invoquer la puissance d'un Esper (une seule fois par combat et consommant un certain nombre de MP) qu'acquérir son savoir (les sorts) grâce à la Magicite. Chaque personnage ne peut transporter sur lui qu'une seule Magicite. Il y a au total un peu plus d'une trentaine d'Espers à obtenir.
Pour le reste, c'est un univers très riche à décourvrir, avec ses quêtes annexes, ses secrets bien cachés, ses boss optionnels et ses défis. Mais c'est surtout et avant tout une oeuvre unique !

Voilà, donc pour ceux qui y jouent en ce moment surtout continuez, vous ne le regretterez pas ! Pour ceux qui ne s'y sont pas encore essayés, il trône avec Final Fantasy VII, en tant qu'apogée des Final Fantasy, alors n'hésitez pas une seule seconde et lancez-vous !



SaferSephiroth

Compléments à ce Message :
Il y a 0 Commentaire - Tous les Commentaires

Aucun Avatar
"Si on tue un homme, on est un assassin. Si on tue des millions d'hommes, on est un conquérant. Si on les tue tous, on est un Dieu. (Jean Rostand, ou la devise de Sephiroth"
Nombre de Message : 21
Sexe : Masculin
Date d'inscription : 02/04/2005
Level : 0 ~ Inactif
Statut : Membre
Retour en Haut
Squalionheart
#229 - le 3 Août 06 à 09h16
Titre : Ca donne envie de jouer a FFVI
Squalionheart


J'avoue que ça donne nvie, je n'ai peut ^^etre pas été assez loink, la ou j'en suis ça fait bien 10 à 15 heure de jeu, et j'ai pas encore un seulesper qui d'après toi, sont au centre du jeu.

J'y jourait sur ma GBA ^^

Vivement qu'il sorte !



:: Noctis Haeresis (FFXIV ARR) ::



Compléments à ce Message :
Il y a 0 Commentaire - Tous les Commentaires

Squalionheart
"La déchéance n'a une raison d'être que s'il y a l'avènement, la mort et la vie ne sont elles pas ainsi liées ?"
Nombre de Message : 892
Sexe : Masculin
Date d'inscription : 27/11/2004
Level : 351 ~ Master
Statut : Webmaster
Retour en Haut
FuryFist
#354 - le 26 Fév. 07 à 01h08
Titre : Lol
FuryFist


Pour moi j'ai vraiment adoré ce final fantasy car il a vrément beaucoup de chose et dans ce jeu l'avantage c'est qu'a la fin on connais l'histoire de tout les perso il ya tjr une quete pour chaque personages super jeu (meme si mon preferer est ff7 )

Eikichi



Fury

Compléments à ce Message :
Il y a 0 Commentaire - Tous les Commentaires

FuryFist
Nombre de Message : 167
Sexe : Masculin
Date d'inscription : 09/02/2007
Level : 49 ~ Actif
Statut : Aidemaster : Modérateur
Retour en Haut

Précédente - 1 - 2 - Suivante
COMPILATION of FINAL FANTASY VII Logo de Final Fantasy VII
Rejoignez-nous
et participez sur Notre
Site gratuitement !
Inscription rapide ci-dessous :