Il y a actuellement 1 visiteur sur 114338 passés sur le site.
Login   Password   
Menu du site
Menu du site
Menu du site
Haut de page Haut
. : :

Présentation

: : .

Jeux

 : :
L

Présentation

 : :

Courant l'E3 2006, Square-Enix, en collaboration avec IdealWorks 3D, annonçait la sortie imminente de Dirge of Cerberus - Lost Episode, soft destiné de manière exclusive aux téléphones mobiles symbian japonais et américains.


Sorti le 26 juillet 2006 au Japon, suivi le 22 aout de la même année par une release sur le territoire américain, Dirge of Cerberus - Lost Episode se permet une légère mise au point scénaristique sur un passage brièvement traité par l'opus PlayStation 2 qui avait, quant à lui, permi à Vincent Valentine de pointer le bout de son Cerberus le 17 novembre 2006 sur notre Vieux Continent.
Ainsi, sans dévoiler l'intrigue trop en profondeur, sachez tout de même que le voyage de Vincent jusqu'au manoir de Nibelheim ne fut pas exactement de tout repos comme le laissait penser l'opus originel.
Non, cette fois également notre charismatique héros dû se frayer un chemin jusqu'à ce lieu cher aux fans en sortant son arme du holster.
Bref, vous l'aurez deviné, cette élipse scénaristique volontaire -ou pas- a semblé être une excellente raison à Square-Enix afin de nous livrer une aventure somme toute assez fidèle à son modèle.





Reprenant l'essentiel des ficèles et mécanismes de son grand frère, Lost Episode nous entraine dans une aventure à l'ambiance connue.
Côté gameplay, c'est du classique, le pad directionnel sert à diriger Vincent à la première ou à la troisième personne, suivant les choix et les actions du joueurs.
Ainsi, si lors de déplacements dans les divers décors parfaitement modélisés en 3D du jeu, la vue est à la troisième personne, toute utilisation de l'Auto-Aim se verra accompagnée d'un basculement à la première personne. Choix contestable ...
En dépit de la conservation du système de combos, notons tout de même la mystérieuse disparition des attaques à main nue.
Ici aussi Vincent disposera de trois types d'armes différentes, le Cerberus, arme emblématique, sera évidemment de la partie mais elle sera acompagnée comme cela fut le cas dans l'opus 128bits du Griffon, un fusil automatique, ainsi que de l'Hydra, un fusil de sniper.
Côté réalisation technique, la 3D du jeu est de bonne facture compte tenu de son support, proposant des environnements riche et détaillés, ainsi que des animations d'une rare fluidité lorsque l'on observe ce que propose la concurrence. De plus, la version japonaise dispose de cut-scenes entièrement doublées.
Notons pour terminer la présence d'un mode multijoueur dépendant du réseau opérateur.





En résumé, Dirge of Cerberus est une bonne surprise pour le monde en pleine expansion du jeu mobile. Non exempt de défauts et proposé avant tout comme élément marketting promouvant l'opus PlayStation 2, le titre d'IdealWorks 3D saura tenir en haleine le joueur durant les deux heures nécessaires à en voir la fin ; oui, c'est court, mais ceux ayant déjà bouclé Dirge of Cerberus devaient sans doute s'y attendre.




Disponible sur : NTT DoCoMo (Japon) / Amp'd Mobile (Etats-Unis)


Vestibule, le 24 septembre 2008.
COMPILATION of FINAL FANTASY VII Logo de Final Fantasy VII
Rejoignez-nous
et participez sur Notre
Site gratuitement !
Inscription rapide ci-dessous :
Menu du site
Menu du site
Menu du site
Communauté Avatar
FF7 le roman